Coronavirus et les travaux de mars

Depuis lundi 16 mars je suis confiné chez mois à cause de ce sympathique Coronavirus. Malheureusement le télétravail a ses limites et on ne peut pas l’appliquer au jardinage, la permaculture est « lowtech » par excellence. Quand vous visez l’autonomie il vaut viser l’autonomie au complet: alimentaire, financière, sanitaire et spirituelle. Cet article est une initiation à l’autonomie spirituelle car il va falloir arriver à comprendre et juger par vous mémés pour découvrir la vérité.

Coronavirus est un excellent exercice pour se rendre compte de notre niveau d’autonomie et des dangers d’une mise en situation réelle. Nous sommes qu’au début de cette pandémie et la psychose s’installe doucement. Je pense que je ne suis pas le seul avoir assisté aux actes de violences verbales et physiques, de la bêtise humaine et de l’incivilité d’une partie de nos concitoyens qui n’ont pas encore bien intégrés les valeurs de la démocratie, voir même des notions de base de l’éducation. Si ces malheureux incidents arrivent à ce stade où il n’y a pas de danger, imaginez vous le carnage au sens propre en cas de vraie crise et d’effondrement du système.

Rassurez-vous, le gouvernement actuel nous veut le bien! Après nous avoir pris pour des imbéciles et laisser se dérouler les élections locales dimanche dernier – car c’était ça leur priorité – lundi ils ont instauré l’état de guerre et le confinement à la mission, comme si le virus avait exploser dans la nuit de dimanche à lundi. Je ne comprends pas pourquoi jusqu’à dimanche on pouvait circuler librement en respectant le bon sens de sécurité (distance de 1m entre les personnes, éviter le contacte physique et les embrassades, se laver les mains régulièrement, utiliser de solution hydroalcoolique quand en extérieur, se protéger le visage et éternuer dans le plis du coude…), depuis lundi c’est la gestapo et on doit avoir des autorisations pour justifier nos sorties. En route vers une « démocratie absolue » ?

A qui profite cette situation?

L’humanité a connu des pandémies par le passé. Les scientifiques savent qu’une pandémie peut frapper à nouveau, la seule chose qu’ils ne savent pas c’est quand? Mais ici on parle des causes naturelles, car figurez-vous une pandémie peut être déclenchée aussi volontairement. Comment? Non, la bonne question est pourquoi déclencher une pandémie? Et surtout à qui va profiter?

En 2000 le jeu Deus Ex fut lancé par Ion Storm, une compagnie fondée par John Romero, le cofondateur de ID Software et designer des jeux mythiques comme Doom et Quake. Le jeu s’inspire des toutes les théories conspirationnistes (Majestic 12, Illuminati…) et le point principal de ce jeu et le prise du pourvoir de ces organisations de l’ombre, de l’état profond, en infectant le monde avec un virus dont seulement eux ont le vaccin et le distribuent en fonction de leurs intertitres. Une histoire très captivante et un gameplay addictif, mais ça reste qu’une fantaisie.

En début 2010, dix ans plus tard, l’épidémie de la grippe aviaire H1N1 frappe le monde avec un départ de Chine. L’origine de cette épidémie était la promiscuité des élevages intensifs de volailles. Ajoutez à cela la surpopulation des mégalopoles chinoises, l’hygiène de leurs marchés et leurs habitudes alimentaire, consommant beaucoup de viande crue, et vous avez les ingrédients nécessaires pour déclencher toute type de pandémie. Pour ceux qui ont oublié le gouvernement de Sarkozy avait commandé 50 millions de vaccins aux laboratoires français. Ça été un grand fiasco, moins de 5 millions de français ce sont vaccinés, Sarkozy n’a pas réussi à vendre la surproduction aux autres pays et la grande majorité des vaccins a fini par être détruite un an plus tard causant au moins 400 millions d’euros de perte selon l’Express.

En début 2020, dix ans après H1N1, une nouvelle pandémie explose. Toujours le même point de départ : la Chine. Toujours les mêmes causes : la promiscuité des élevages intensifs de volailles, la surpopulation des mégalopoles chinoises, l’hygiène de leurs marchés et leurs habitudes alimentaire, consommant beaucoup de viande crue. Sauf que cette fois-ci nous avons quelques coïncidences troublantes quant à l’origine naturelle de cette épidémie:

Un virus très contagieux, répandu par tout dans le monde, qui sature les capacités des hôpitaux, dont un vaccin se vendra sans hésitation à l’échelle mondiale, mais par qui? C’est ça la question 😉

Je vous laisse quelques liens de lecture supplémentaire:

Bonne chance à tous!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.