Preparer la nouvelle saison 2018

L’hiver vient de se terminer, la dernière neige du mois de mars a fondu et la terre commence a se réchauffer. Il y a trois semaines la terre était encore gelée! A vrai dire je ne sais pas à quoi s’attendre avec la météo cette année, mais j’ai fait une croix sur les travaux de février-mars et j’attaque la saison que maintenant à mi-avril. Mais compte tenu de ce que j’ai l’intention de planter cette saison ça me va très bien car les semis sont pour avril-mai 🙂

Mais comment l’on débute une saison? Rien de compliqué, c’est comme un projet: on capitalise sur les résultats de l’année précédente, on fait la liste de ce que l’on veut planter (généralement ce que l’on aime manger), puis on fait l’inventaire des graines restantes et au final on fait des plans avec ce que l’on va planter, ou et à quel moment.

Le saison dernier j’ai eu une très belle récolte de salade, des radis, des petits pois, des pommes de terre, des citrouilles et les courgettes étaient exceptionnels! Je n’avais plus de place ni dans le frigo ni dans le congélateur pour les stocker!!! L’ail, l’oignon, le poireau, la betterave, le fenouil, le mais, les cornichons ont été plus modestes. Les tomates une vraie catastrophe, elles ont toutes noirci et pourri. Les fraises ont été mangées en premier par les escargots et limaces. Les carottes ont été envahies par les mauvaises herbes. Les poivrons et aubergines étaient tout rikiki. Et, pour combler le  tout, j’ai fini de retourner pour nettoyer la terre très tard (car j’avais démarré une nouvelle mission professionnelle entre temps) et une planche est restée non cultivée.

Par conséquent cette année j’y vais pour: salade, poirée, blette a carde, radis, navettes, radis noirs, panais, carottes, betteraves, épinard, poireau, oignon, ail, chou, chou-fleur, chou chinois, aubergine, poivron, fraises, cornichon, concombre, pommes de terre, mais, courgettes, haricots, petit pois, persil, ciboulette, livèche, céleri a couper, thym, coriandre, aneth, basilic, sauge et beaucoup de fleurs 🙂

Maintenant que je sais ce que je veux planter, il faut vérifier que j’ai les graines en inventoriant ce qu’il me reste de l’année dernière. Pour faire cela prenez votre cahier de jardin et faites la liste, sachet par sachet, ligne par ligne, en notant bien le nom, la quantité, l’année de l’achat, la date d’expiration des graines (les meilleurs résultats vous les avez toujours avec les graines fraîches) et, pour les plus doués en informatique comme moi, vous pouvez mettre tout cela sur une feuille de calcul et vous pouvez y ajouter aussi des informations sur le semis et la récolte.

Pour vous donner une idée, je partage avec vous mon fichier d’inventaire: Inventaire-2018

Si vous n’avez pas assez des gaines, voir plus du tout, alors grâce a l’inventaire vous savez ce qu’il vous reste à acheter. L’avantage de savoir ce que vous souhaitez planter et de l’inventaire est que vous dépensez juste ce qu’il vous faut, pas plus!

Maintenant avec la liste des cultures que vous souhaitez planter il ne vous reste qu’une dernière étape: rédiger le plan de ce que vous allez planter, ou et quand! Pour simplifier mon travail j’ai numéroté mes planches de culture afin de les identifier plus facilement. Puis, ou vous utilisez un plan dessiné, ou vous faites tout simplement la liste des plantes que vous allez planter par planche, à vous de voir. J’utilise les deux car j’aime bien avoir un visuel sur plan de ce que je veux planter. C’est très utile car vous pouvez dessiner à l’échelle les modes plantation: en sillon, en quinconce, etc. et de calculer le nombre des graines / godets de semis qu’il faut préparer, voir même combien des plantes supplémentaires vous pouvez en ajouter si vous réduisez les distances de plantation or si vous faites une culture mixte, par exemple mais – haricot – courgettes.

Je vous dis à la semaine prochaine pour un nouvel article sur mon plan de culture et comment préparer les semis.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.