Visite du jardin fin juillet

Je vous invite à faire avec moi un tour du jardin en fin juillet pour voir comment ça se présente après les inondations de juin. En grandes linges tout est reparti, surtout le mais qui a bien aimé cette abondance d’eau en début juin comme vous pouvez le constater sur la photo.

Allez, on va se rapprocher du mais puisqu’on a commencé avec lui. Il y a des épis quasiment sur tous les pieds de mais et je n’ai eu que 3 attaqués par un champignon noir qui fait gonfler les épis en disant des pop-corn. Je me suis contenté de les arracher pour me renseigner afin de comprendre de quel type de maladie il s’agit.

J’admets que je les ai plantés un peu serrés et à cause du manque de place je n’ai pas réussi à réunir l’alliance des 3: mais – haricot – courge. Il y a 4 pieds de courgettes en tête de planche, ou il y a la palette et les haricots je les ai planté tout au bord de la clôture. L’année prochaine je planterais du mais sur deux planches et une seule rangée de mais par planche afin d’avoir la place pour les haricots et les courges (courgettes, melons, pastèques).

Deux pieds de tovages (tomates sauvages, une ronde et l’autre allongée) ont poussé aussi près de la clôture. Je ne les ai pas arrachés, ni muté sur ma planche de tomates, j’ai préféré les laisser en place pour voir le résultat, car j’aimerais récupérer les graines et retenter l’expriment l’année prochaine.

On va rester dans le coin pour voir les tournesols et les citrouilles qui poussent tranquillement à leurs pieds. Ici nous sommes dans un autre ordre de grandeur 🙂 Cette année elles m’ont bien réussi : 2,40 m !!!

Les pommes de terre sont compromis, la forte pluie de juin ensuite les rongeurs et maintenant les doryphores : (L’année prochaine je ne cultiverai plus des pommes de terre car ça coûte moins cher de les acheter chez les producteurs en circuits courts. Je mettrai l’accent sur des plantes qui nécessitent moins d’entretien, qui ont moins de ravageurs et si possible des plantes vivaces.

Et là on arrive sur la planche des tomates / aubergines / oignon. Les tomates et les aubergines sont plantées sur les cotés et au milieu il y a la bande des oignons.

De près les œillets d’inde ont bien poussés, voir plus que les tomates! On trouve sur la bande du milieu du basilic et de la menthe également.

Passons sur la planche d’à coté où se trouvent encore des oignons avec des bulbes bien grands, quelques choux fleurs, des betteraves, la pépinière du poireau d’hiver et tout au près de la planche nord (en bas de la photo) logent ensemble des courgettes et quelques melons. A gauche les concombres seuls qui ont pris la place après les petits pois.

On va avancer près du cabanon pour retrouver les poirées. Ceux-ci ont réussi à échapper aux mulots et ont très bien poussé. Un jardinier m’avait conseillé de lier les feuilles ensemble pour avoir plus de blanc. Opération délicate car le fil a coupé quelque feuilles, mieux utiliser un ruban. Sinon son conseil a fonctionné. Je ne plante plus des épinards, je trouve que les blettes (poirée et blette à cardes rouge) les replacent très bien et sont plus faciles à cultiver.

Et pour finir le tour du jardin une vue sur la planche sud un peu en état « sauvage »:)

Avec un prim-plan sur la « palette inclinée »où se trouvent quelques aubergines et cornichons en principal.

Et en face de la petite serre poussent à volonté de l’aneth, du fenouil et des tournesols.

Il s’est fait tard, il est temps de rentrer mais pas avant de vous monter une dernière photo des tournesols au coucher du soleil.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.